Découvrez-moi

Photographe de mariage, mais pas seulement

Pas évidente à lire, ni à comprendre mais voici ma bio. Avec mes mots, mes pensées.

Perdu dans les méandres du conscient, je photographie comme je vis, je vis comme je veux. Tantôt auteur, tantôt photographe, souvent un peu des deux, je capte les moments comme je les vois et je vous écris l’histoire. Images figées, successives éditoriales, inspirées ou inspirantes. Le cinéma est graphique, mon style est cinématographique il paraît, j’aime me raconter des histoires et vous les faire. La vôtre, de deux et plus, intime ou sensuelle, humaine, ici ou ailleurs. J’aime et apprécie l’instant figé, celui qu’on aimerait voir continuer. Mais je préfère encore que vous l’imaginiez, aujourd’hui proche du réel et demain comme bon vous semble. Quel aurait été votre enfance sans l’imaginaire ? Imaginez la suite, terre à terre et plate, ne menant nul part. Dansez la ronde et continuez encore un peu, un peu plus loin. Où enfance se mêle aux désirs d’aujourd’hui. Adulte rêveur éveillé et conscient, entrez dans la ronde des sentiments et voyagez avec moi.
  • Photographe de mariage à Lyon David Pommier
  • Photographe de mariage à Lyon
  • Photographe de mariage à Lyon
  • Photographe de mariage intime et sensuel

Comment choisir son photographe de mariage

Hé salut !

Moi, c’est David, bonjour et enchanté, photographe depuis toujours et professionnel depuis plus de dix ans. Deux cent mariages et plus et plus de trois cent séances intimes. Amoureux éperdu, papa et moi. Voyageur solitaire, lecteur et spectateur, j’aime les mots et le sens, j’apprécie la subtilité, le beau et le pénétrant. Ce qui me touche et vous, je suis curieux et j’avance. La base est constante, le bon est changeant, évolutif. Inspiré par la vie dans le sens le plus large, et le cinéma aussi, la musique et la danse, les lectures nocturnes et les visons conscientes.J’aime regarder les gens, et les fuir, les retrouver aussi pour mieux les aimer. La chaleur de l’été sur la peau, le soleil et la vie. Le froid glacial de l’hiver, isolé et les pieds dans la neige, écouter la neige craquer et se tasser. L’été c’est vous et l’hiver c’est moi.L’année c’est nous et la vie c’est toujours. Le cognac est doux, son arôme et sa robe, avec son classique et son rock, électronique ou acoustique. Le café du matin, la fenêtre ouverte sur le rythme de la vie. J’aime aussi le silence bruyant des oiseaux, imperturbabilités distraites. La couleur du soleil le matin et le soir, son engagement par les fenêtres en journée et sa fierté à midi, très haut, là haut.

Tu me lis toujours ou je t’ai perdu ?

Dans le vrai monde, je ne parle que peu de moi, ce que tu lis ici, reste ici. Il n’y a pas assez de points, virgules, dans la parole, je préfère l’image, couchée sur le papier encore. J’aime l’intelligence aussi, l’artificielle beaucoup moins. Maîtriser c’est créer, créer c’est exister, exister c’est vivre, j’aime trop la vie pour la fuir. Et fuir quoi aussi ? Le beau, l’humain et le tendre, la capacité de penser, décider. Je n’ai ni tic ni toc, insta par nécessité, j’ai mes écrits cachés et mes photos montrées, parfois l’inverse. Je suis ce que je suis, etcétéra. La suite devant un verre, un café ou un écran, moins chaleureux mais utile. Je ne te dirai plus tout ça mais d’autres et toi tu parleras plus que moi, de toi, de vous et d’aujourd’hui à demain, d’hier un peu. On écrira ensemble, tu as la feuille et j’ai le stylo, l’appareil photo. Écris en premier je te suis L’important c’est de se lancer

Un immense merci à Cafa Liu pour ces images, thank’s my friend

Comment choisir son photographe de mariage

Ma photographie

Photo humaine

Ma photographie est avant tout humaine, elle vous représente, une image, mais plus encore votre personnalité, vos envies, vos rires, vos craintes, vos plaisirs. Le photographe est là pour vous aider à avoir vos plus beaux souvenirs mais c’est bien vous qui en êtes l’acteur principal, le héros. Dévoilez vous, montrez vous et n’ayez peur de rien. Oubliez jusqu’à ma pr